5D Mark IV Canon new

La nouvelle 5D Mark IV en 4K et ses caractérisques

Posted by | Camera, Caméra Canon | No Comments

5D Mark IV au CES en janvier

Canon dévoilerait le 5D Mark IV dès janvier 2015, au cours du CES de Las Vegas, pour une sortie prévue en février. Le nouvel appareil haut de gamme de Canon serait ainsi commercialisé trois ans après le 5D Mark III, sorti en mars 2012. Le 5D Mark II était quant à lui sorti en 2008, quatre ans plus tard. Un calendrier qui laisse entendre que Canon pourrait bel et bien dévoiler son nouveau 5D à cette période.

La 5D, une caméra très populaire

Cette caméra étant très populaire auprès des photographes, probablement que certains d’entre eux apprécieraient plutôt que le capteur de la prochaine mouture soit doté d’un plus grand nombre de pixels. Rappelons que celui du 5D III est doté de 22,3 mégapixels. Ce serait l’occasion rêvée pour Canon de concurrencer l’excellent Nikon D810 dont le capteur compte 36 mégapixels.

1 DX Mark II

Par ailleurs, outre le 5D Mark IV, le site Northlight Images affirme que Canon profitera également du CES de janvier prochain pour dévoiler « un autre appareil reflex professionnel » qui pourrait être le 1D X Mark II« Je noterais tout de même que Canon a tendant à n’annoncer qu’un seul appareil photo majeur à la fois. S’il doit y avoir un appareil reflex haut de gamme comme le 1D X Mark II, j’ai du mal à croire qu’il soit annoncé avec le 5D Mark IV ».

Mais ce n’est vraiment qu’en début 2015 que nous saurons si Canon aura choisi de doté son boîtier haut de gamme de la vidéo 4k.

Les caractérisques probables du 5D Mark IV

CAPTEUR 36 MP CMOS.

14-bit linear ADC, 16-bit data pipelines, comme la D3X.

Lecture 12 canaux parallèles.

TAILLE DU CAPTEUR

Full frame (23.9 x 36mm)

LIVE VIEW

Deux modes.

VIDEO

4096 x 2160 pixels / 24 fps (cette option est probable, mais non confirmée)

1920 x 1080 pixels / 60 fps

ISO

50 ~ 204,800.

FINDER

98% couverture.

0.72x avec lentilles 50mm

18mm dégagement oculaire.

AF

65 Points. (comme la 7D Mark II)

Fine-tuning, si vous avez de légères erreurs avec certains objectifs.

OBTURATEUR

1/8,000 ~ 30 sec, bulb.

Fibre de carbone et de Kevlar, testé à 150 000 cycles.

Flash Sync1/200.

CADENSE DE PRISE

7 FPS.

FORMAT DE FICHIER

JPG, et/ou CR2 raw.

LCD ARRIÈRE

3.2,” 1,280,000 pixels.

Sortie HD HDMI.

Niveau électronique

horizon virtuel électronique.

STOCKAGE

2 CF

COMMUNICATIONS DE DONNÉES

USB 3.

DIMENSION

5.6 x 4.8 x 3.0″ (142 x 123 x 77mm).

POID

30.0 oz. (850g) avec batterie et carte SD.

27.3 oz. (775g) sans batterie, carte, courroie, couverture de moniteur ou l’objectif.

PRIX (USA)

$3,799

DISPONIBILITÉ

Février 2015

5D Mk 4 IV

 

Link Building

Link building efficace pour élever son autorité de domaine

Posted by | Autorité de domaine, Link Building | No Comments

Link building

Autorité de nom de domaine = crédibilité = trafic

Même si la qualité du contenu est très importante et que le respect des règles en matière de conception est fondamental, une stratégie SEO et l’obtention de trafic ne peut fonctionner que si l’autorité de votre nom de domaine (Domain Authority) est forte.  Autrement dit vous pourriez avoir un site indexé avec un design exceptionnel, une sitemap, des metas-description, des metas-titres, du texte à profusion, des headings bien hiérarchisés, des balises alternatives, mais si votre site n’a aucun lien racine provenant de source externe crédible à haut DA (Domain Authority) Google ne vous référencera pas. Vous avez donc une coquille vide. Plus votre autorité de nom de domaine est élevée et plus vous êtes perçu comme une entité crédible par le moteur de recherche Google, ce qui veut dire que vous aurez automatiquement plus de trafic,  mais à condition que votre stratégie SEO soit bien diriger à la base.

Augmentez son autorité de nom de domaine grâce au Link Building

Une des  manières d’augmenter son autorité de nom de domaine (Domain Authority) est d’avoir des liens externes DoFollow provenant de site crédible dont l’autorité de nom de domaine est plus forte que votre site, soit par des liens de répertoires à haute autorité comme DMOZ, Yahoo Directory ou référent à votre domaine ou bien des blogues ou même un simple site partenaire ou une institution gouvernementale. D’autres méthodes permettent d’obtenir les mêmes résultats en peu de temps mais sont souvent plus coûteuse comme l’achat de liens expirés ayant déjà un historique et un fort DA. Cette méthode est plus complexe et doit être effectuée minitieusement. Nous en parlerons dans une prochaine publication.

autorité de nom de domaine

Le Link Building

Le link building est une technique qui permet de développer un réseau de liens vers votre site.  La quantité de lien n’est pas très importante, mais la qualité et la force des liens pointant vers votre site est fondamentale.  Par qualité je veux dire qu’il est toujours préférable d’obtenir des liens via un réseau naturel ou un répertoire ou votre site sera classé dans une catégorie ou une thématique cohérente correspondant à ce que vous offrez comme services ou produits. L’impact du Link Building enverra un message claire à Google et c’est alors qu’il vous considèrera comme un auteur d’autant plus crédible sur les sujets traités, produits ou services que vous offrez sur votre site. Il fera plus souvent des Crawls de votre site et se servira d’avantage de votre contenu pour le référencer aux internautes. D’ailleur c’est peut-être pourquoi Google vous aura fait lire cette publication… Merci de partager vos commentaires.

pagerank

PageRank, est-ce la fin?

Posted by | Optimisation SEO, PageRank, SEO | No Comments

La course aux liens

Pendant plusieurs années le moteur de recherche Google déterminait le SERP (Search Engine Results Page) en fonction de la force du PageRank d’une page web en liaison avec une requête présentant différents mots clés.  Le plus gros défi pour faire augmenter son PageRank était d’obtenir une qualité ou une force de liens externes à haut PageRank dirigeant vers son site.  Ce qui revenait à dire que plus un site obtenait de liens de répertoires ou de site ayant un fort PageRank situés entre 1 et 8 et plus conséquemment son site se voyait attribuer automatiquement un meilleur PageRank et donc une meilleure visibilité… Voilà pourquoi une course contre la montre aux échanges de liens a été développée même si parfois ces liens pouvaient provenir de sites qui n’ont absolument aucun lien de cohérence ou associatif de thématique.

Cohérence du référencement

Ce système et ces méthodes faisant en sorte que Google se retrouvait à référencer de plus en plus de mauvais site qui avait compris cette logique et qui en bénéficiait même si le contenu n’était pas toujours très approprié à la requête, et ce devant certains auteurs plus crédibles eux qui ne connaissant pas nécessairement cette technique. Google a donc pensé sérieusement à le faire évoluer et à l’améliorer, car au bout du compte ce sont ses clients qui obtenaient des repas qu’il n’avait jamais commandés au serveur… Et qui dit mauvais service, dit perte de clientèle.

Le PageRank n’étant pas directement basé sur la qualité du contenu de votre site, mais sur le nombre de liens vers votre site, voilà donc pourquoi Google a implanté l’AuthorRank lui qui est devenu le bras droit du PageRank… et ce pour rectifier son mauvais contrôle.

Baisse de la fréquence de l’actualisation du Toolbar PageRank

En interne, les mises à jour de l’indice sont quasi quotidiennes et de temps en temps, Google actualiserait les données du PR de la barre d’outils Google à travers un lien (ce qui n’a pas été fait depuis 2013). La raison pour laquelle nous n’avons pas vu une mise à jour récente du PageRank est que le lien est brisé, alors que les données PageRank continuent en interne à être mises à jour comme il se doit, l’espoir des webmestres d’obtenir à nouveau les données du pagerank est nul.

Beaucoup de webmestres sont toujours obsédés par le PageRank, mais le fait qu’il n’a pas été réactualisé depuis début 2013 signifie qu’ils ont dû apprendre à faire sans et ne le considèrent donc plus comme un outil de référencement naturel. Alors que Google continue de mettre à jour l’algorithme et de pénaliser les sites, les webmestres ne peuvent pas l’utiliser pour vérifier si un site a été ou est pénalisé, comme ils le pouvaient dans les années passées. Il y a encore beaucoup d’outils SEO qui utilisent le PR des sites et l’utilisent comme mesure.

Le TBPR (ToolBar PageRank) veut-il encore dire quelque chose ?

Le ToolBar PageRank ou petite barre verte donnant une note de popularité à une page n’est plus mis à jour depuis 9 mois. Quelle est son intérêt aujourd’hui ?…

C’est le site Search Engine Land qui se pose – avec raison – la question (relayant Search Engine Roundtable) : à quoi sert encore le TBPR (ToolBar PageRank), petite barre verte fournie par Google et donnant un score de popularité (de 0 à 10) à une page donnée ?

En effet :
- La barre d’outils Google pour le navigateur Chrome ne l’affiche pas.
- La barre d’outils Google pour Firefox n’est plus maintenue depuis juillet 2011.
- Seule la barre d’outils pour Explorer (sur PC) propose encore cette information, mais les valeurs affichées n’ont pas été mises à jour depuis plus de 9 mois (la dernière mise à jour ayant eu lieu en février dernier). On se posait d’ailleurs, à cette époque, la question de la pérennité de cet indicateur.

Bien sûr, il existe de nombreuses extensions sur la plupart des navigateurs qui permettent d’afficher cette barre verte en dehors de la barre d’outils “officielle” de Google. Mais quel est son intérêt si elle n’est plus mise à jour depuis 9 mois, à la vitesse à laquelle va le Web ?

Rappelons cependant – et encore une fois – que le TBPR n’est qu’une “image”, à un temps T (plus ou moins long, du coup et donc plus ou moins obsolète) du PageRank réel d’une page qui, lui, n’est pas publique et est remis à jour bien plus souvent. Le PageRank est toujours présent et utilisé. Il reste un critère fort chez Google, malgré tout ce qu’on peut entendre ici ou là. C’est sa représentation publique et graphique sous la forme de la petite barre verte qui pose questions. Peut-elle disparaître ?… Ou ne plus être mise à jour, ce qui finalement, revient un peu au même…

Google va-t-il supprimer le TBPR (Toolbar PageRank) ? Il semblerait que oui…

Matt Cutts explique dans une nouvelle vidéo que le ToolBar PageRank pourrait disparaître dans quelque temps si les équipes de Google estiment que cet indicateur n’est pas assez affiché sur les navigateurs les plus souvent utilisés par les internautes…

Nouvelle vidéo de Matt Cutts hier avec une réponse à la question “Why don’t you turn off the PageRank feature in the Google Toolbar?” (2’05″, polo bleu) ou “Pourquoi gardez-vous le “Toolbar PageRank” (TBPR : approximation du PageRank réel d’une page web sous la forme d’une barre verte fournissant une note de 0 à 10) puisque cette information est souvent utilisée par les spammeurs et pour alimenter le marché de la vente de liens ?…

Matt Cutts explique que, selon lui, cet outil est également utilisé par de nombreux internautes pour vérifier qu’un site est “de confiance” si son PR est fort. Ceci dit, il explique également que Chrome n’a pas de barre d’outils officielle permettant d’afficher cette info, tout comme Explorer 10 et que, peut-être, avec le temps, les équipes de Google décideront que cet indicateur ne vaut plus la peine d’être maintenu.

En clair, il se pourrait bien que le TBPR vive ses derniers mois d’existence, même si de nombreuses extensions permettent de pallier, notamment,le fait que Google ne propose pas de barre d’outils sur Chrome (ce dont Matt Cutts ne parle pas dans sa vidéo)…

Mais rappelons que le TBPR n’est qu’une “image”, à un temps T (et remise à jour tous les trimestres environ) du PageRank réel d’une page qui, lui, n’est pas public et est remis à jour bien plus souvent. Le PR ne serait pas remis en cause (il reste un critère fort chez Google, malgré tout ce qu’on peut entendre ici ou là), ce serait seule sa représentation publique et graphique sous la forme de la petite barre verte qui pourrait disparaître…

Conclusion

Plus le marketing en ligne évolue, plus nous assistons à une convergence entre les réseaux sociaux et le SEO.  Ainsi, les spécialistes du référencement s’accordent à dire que, dorénavant, les signaux sociaux influencent les classements sur les moteurs de recherche.  Ce que Matt Cutts a aussi confirmé.  Face à cette convergence, il était donc nécessaire de trouver une unité de mesure qui permettait de consolider cette connexion entre le SEO et le social media. Ainsi, il est fait mention, et ce de façon de plus en plus récurrente, de l’AuthorRankcomme étant l’unité de mesure qui deviendra très importante pour Google dès l’année 2013.  Le concept de l’AuthorRank qui prendrait en compte l’autorité, voire la notoriété ou la réputation, de l’auteur d’un billet pour juger de la qualité de son contenu.

Pour l’instant le PageRank est conservé mais depuis qu’il forme un couple avec l’AuthorRank sa vie va changer à tout jamais. Il est certain qu’avec plusieurs prises de consciences Google à dû ajuster le tir et voilà donc pourquoi l’AuthorRank prend maintenant une place importante au travers le nouveau moteur Hummingbird.

balise alt attribut texte alternatif et optimisation seo

Le texte alternatif ou balise Alt pour vos images

Posted by | Balise Alt, Optimisation SEO | No Comments

La balise alt et l’optimisation des images

Donner aux images un texte alternatif ou balise alt est la première chose à faire pour l’accessibilité. C’est également l’une des plus difficiles à bien faire. Les images au texte alternatif absent, incorrect, ou mal choisi sont malheureusement légion sur le web. Et comme beaucoup d’autres points concernant l’accessibilité, c’est un domaine où l’interprétation personnelle compte pour beaucoup.

La balise Alt, un facteur dominant pour l’optimisation SEO.

Le texte alternatif reste un facteur déterminant pour optimiser votre site car il ajoute aux images un contenu sémantique et une description qui peuvent être lus par les moteurs de recherche ou utilisés pour déterminer le contenu de l’image à partir de son contexte. Le texte alternatif est également utile aux personnes malvoyantes ou non voyantes, qui utilisent des outils de lecture d’écran par synthèse vocale pour prendre connaissance du contenu des pages web.

Toute image doit avoir un attribut ou balise alt

C’est une obligation du standard HTML. Les images sans attribut alt sont inaccessibles. En présence d’une image sans attribut alt, les logiciels de revue d’écran indiquent parfois les autres informations disponibles pour l’image (le nom du fichier, ses dimensions ou sa position dans la page) afin de proposer néanmoins quelque chose à leurs utilisateurs. Dans un grand nombre de cas, un attribut alt vide ou nul (alt=”") suffit.

Les information relatives à entrer pour les images

Voici les informations relatives à entrer pour chacune des images, la légende n’étant pas nécessaire si vous ne désirez pas ajouter du texte sous votre image.

-le titre de l’image (attribut title) : le texte affiché au survol (effet sur l’accessibilité, mais pas sur le référencement) ;

-le texte alternatif (balise alt) : le texte lu par les moteurs de recherche (donc primordial en référencement) ;

-la légende de l’image : le texte affiché sous l’image ;

-la description : la description longue de votre image (non lue par les moteurs de façon directe, elle sert en revanche pour les pages attachment, comme expliqué ci-après est un excellent levier).

La description d’une image

La description sert dans les pages dédiées aux illustrations et qui se révèlent être un excellent levier SEO. C’est ce qu’on appelle les pages attachment.php. Attention cependant, ceci est surtout valable pour les sites dont le contenu illustratif est primordial, par exemple un portfolio ou un site dédié à l’art ou à la photographie. Lorsque l’on ajoute une image dans un article, on peut en effet choisir l’URL de destination lors du clic sur la miniature.

Balises Alt, les 16 premiers mots

Google ne prend pas en compte toute l’entièreté de l’attribut «alt». Dans l’indexation du texte «alt» le moteur le perçoit comme un ensemble de mots et non pas de caractères.  Dans la recherche principale, ainsi que dans la recherche des images, Google n’indexe que les 16 premiers mots, donc, il est absolument inutile de faire plus.

Découvrez en plus sur le SEO et son importance

 

google bird hummingbird authorrank

3 stratégies et idées d’optimisation SEO rapide pour Google Hummingbird

Posted by | AuthorRank, Google Hummingbird, Optimisation SEO | No Comments

3 idées d’optimisation SEO rapide

AuthorRank

1- Création d’un compte Google+

La première étape et la plus importante sont sans contredit de poser des actions pour améliorer votre AuthorRank. Dans le futur Google devra identifier des experts dans différents domaines pour bien conseiller les recherches.  Après tout, c’est l’objectif principal de Google. Si vous pouvez être considéré comme une autorité crédible sur un sujet particulier par AuthorRank alors Google sera probablement placer la confiance dans le contenu que vous avez créé sur le web et cela conduira à une plus grande visibilité de votre contenu. Afin de construire votre AuthorRank vous devrez effectivement utiliser un compte Google+ celui que vous n’avez probablement pas favorisé aux dépens de Facebook et Twitter, mais c’est celui contribuera le plus à construire votre crédibilité en tant qu’auteur.  Si vous souhaitez que Google vous remarque, la création de liens et une réputation grâce à Google+ sont la meilleure façon de le faire. Bien sûr, le fait d’avoir un compte Google+ n’est pas la seule manière d’obtenir de la crédibilité en tant qu’auteur, mais l’interaction et la publication de votre contenu sur Google+ signifie que Google peut avoir une meilleure idée de vos domaines d’expertise donc vous marquerez un premier point.

2- Création de liens externes à fort AuthorRank.

Si vous êtes en mesure d’obtenir des liens externes de sites à fort AuthorRank vous vous donnez alors toutes les chances d’augmenter votre crédibilité en tant qu’auteur.  Car obtenir un lien d’auteur crédible revient à être référé par un auteur crédible et donc augmente votre crédibilité du même coup. Cela permet également à Google de mieux cerner votre domaine d’expertise et votre réseau.  Ces sites peuvent être également des répertoires comme DMOZ.  Pour vous donner une idée de la crédibilité d’un auteur selon un sujet, vous n’avez qu’à effectuer une recherche dans Google et les 3 premiers résultats sont les 3 auteurs avec la meilleure crédibilité sur le sujet selon les options de recherches que vous avez déterminées.  Le plus important n’est pas la quantité, mais plutôt la qualité en référence avec votre spécialité.

3- Recherche Images

Ne sous-estimez pas la force de vos images. Lorsque les utilisateurs recherchent un objet donné, la chance qu’une de vos images surgissent est plus grande que jamais. Par conséquent, il est important de remplir votre contenu avec des images riches et de haute qualité avec une optimisation du nom de fichier et la balise alt. La balise alt est très importante et demandée à votre webmestre de ne pas la négliger, car c’est elle qui transmet l’information pour référencer cette image sur Google Image, cet attribut devient crucial.. Également il faut bien nommer vos images en référence avec le type de contenu magnétique.  Utilisez les techniques de recherche de mots clés pour trouver les expressions exactes chercheurs utilisent.

authorRank, AR et SEO

AuthorRank, qu’est-ce que c’est?

Posted by | AuthorRank | No Comments

AuthorRank

J’ai décidé de partager avec vous quelques informations sur un thème peu connu soit “AuthorRank” qui est un plus grand perturbateur que toutes les mises à jour de Panda et Pingouin combinées avec l’arrivée du nouveau moteur Hummingbird.

Qu’est-ce que AuthorRank?

L’idée derrière AuthorRank, c’est que votre réputation en tant que créateur de contenu va influencer le classement des résultats de recherche. Voici le langage spécifique de Google’s Agent Rank patent. L’identité des agents individuels responsable du contenu peut être utilisée pour influencer les résultats de recherches. En supposant qu’un agent donné a un score de réputation élevé, ce qui représente une réputation bien établie pour la création du contenu utile, alors le contenu supplémentaire rédigé et signé par l’agent qui sera promu par rapport au contenu non signé ou le contenu d’agents sera moins visible dans les résultats de recherche. Agent? Agent est Google-Speak pour un auteur. Cet extrait indique que le contenu vérifié par un auteur sera noté et que c’est cette note qui influencera le rang de sorti dans les résultats de recherche.

AuthorRank est une requête indépendante

Les signaux de l’algorithme de recherche peuvent être classés en deux grands critères: requêtes dépendantes et requêtes indépendantes. Les requêtes dépendantes mesurent la proximité de la liaison du contenu à une requête donnée. Les requêtes indépendantes mesurent l’autorité de ce contenu. AuthorRank serait un critère de requête indépendante ou une requête indépendante similaire à PageRank. Google voudrait voir du contenu à fort AuthorRank et à PageRank élevé. Cette combinaison serait un signal fort, montrant que l’autorité de cet auteur est bien représentée dans le réseaux de liens. Mais qu’en est-il des cas où il y a peu ou pas de AuthorRank et PageRank élevé? Cela pourrait effectivement être une façon intéressante de découvrir les profils de liaison qui vont contre nature. En résultat opposé, avec un contenu élevé en AuthorRank, mais en PageRank faible, pourrait indiquer un nouveau contenu ou un contenu relativement peu connu. Il peut, au fil du temps, aussi pointer vers un auteur qui a perdu de son influence et qui ne fait que publier de l’information. Les instances persistantes de cette combinaison pourraient déclencher une réduction AuthorRank.

AuthorRank informe PageRank 

La mise en oeuvre de AuthorRank signifie que le graphique des liaisons transporte soudainement un attribut supplémentaire qui peut être utilisé pour ajuster l’influence des liens. Les liens de contenu avec un fort AuthorRank peuvent compter et passer avec plus de confiance et d’autorité. Cependant, les liens d’un réseau de blogue peuvent passer avec moins (ou pas) de confiance et d’autorité.

Intuitivement, un agent doit avoir un score de réputation élevé, quel que soit le contenu signé par l’agent. Si le contenu signé par l’agent est souvent référencé par d’autres agents ou de contenu cela aidera. Cependant, pas toutes les références sont d’égale importance. Par exemple, une référence provenant d’un autre agent avec un score de réputation élevé est plus importante qu’une référence par un autre agent avec un score de réputation faible. Ainsi, la réputation d’un agent en particulier et son score de réputation devraient dépendre non seulement du nombre de références au contenu signé par l’agent particulier, mais égalment sur l’importance des documents concernant d’autres agents. Cela implique une définition récursive: la réputation d’un agent particulier est une fonction de la réputation du contenu et des agents qui se réfèrent à lui.

De cette façon, même sans contenu d’autorité le PageRank peut être informé par le AuthorRank des liens vers ce contenu.  AuthorRank ne remplacera PageRank, il va juste le rendre plus précis. C’est l’une des plus puissantes applications de classement par auteur. En substance, Google identifie les auteurs qui peuvent aider à la crédibilité des liens.

Les actions à prendre

Une des étapes est donc d’améliorer votre AuthorRank et cela aidera à augmenter votre Page Rank. À l’avenir, Google aura besoin d’identifier des experts dans différents domaines pour retourner des résultats avec plus d’information. Après tout c’est l’objectif principal de Google. Si vous pouvez être considéré comme une autorité sur un sujet particulier à travers AuthorRank alors Google sera probablement placée la confiance dans le contenu que vous avez créé sur le web et cela conduira à une plus grande visibilité de votre contenu.

Afin de construire votre AuthorRank vous devrez effectivement utiliser ce compte Google+ que vous avez créé lorsqu’il a été lancé…eh c’était pas mon cas. C’est une action à prendre si vous souhaitez que Google vous remarque bien sûr. La création de liens et une réputation à travers Google+ sont un moyen de le faire. Bien sûr, il ne peut faire valoir que vous pouvez construire un fort AuthorRank juste en liant votre compte Google+. L’interaction et la construction de deux relations à sens unique sur Google+ signifient que Google peut avoir une meilleure idée de vos domaines d’expertise. D’ailleurs lors de la création d’un compte d’entreprise Google Plus Pro vous devrez passer par quelques étapes de validation dont réception d’un code d’accès par la poste que vous devrez confirmer.

3 choses importantes à faire

-Une participationn à Google Authorship qui exige d’insérer la balise Rel=Author sur votre site ou blog. Et confirmé ensuite ici

-Chaque Auteur ne doit se concentrer que sur une seule thématique à partir de laquelle il devra construire son AuthorRank

-Chaque Auteur doit régulièrement utiliser Google+, à travers son profil ou sa communauté.  Ue partie du score attribué à chaque Auteur étant fonction du nombre de cercles Google sans lesquels il est présent.

 

 

Début d’article basé sur :  http://www.blindfiveyearold.com/author-rank

seo sherbrooke id conception table périodique facteurs succès

3 éléments importants du nouveau moteur Google Hummingbird, le Colibri

Posted by | AuthorRank, Moteur de recherche Google, SEO | No Comments

Vous êtes déjà probablement au courant, Google Hummingbird ou Colibri est maintenant la version améliorée du moteur de recherche de Google. C’est un changement majeur de philosophie de la part de Google : on s’éloigne ainsi de l’optimisation par mots-clés, au profit de l’optimisation par contenu de qualité. L’ère n’est plus celle de la recherche par mots-clés, mais celle de la recherche par entités…

Voici 3 éléments importants concernant le nouveau moteur Hummingbird :

1— Hummingbird s’attaque à cibler l’intention de recherche de l’internaute et non seulement l’évaluation des mots clés de façon indépendante des uns des autres.  Ce qui veut donc dire plus de précision aux requêtes des internautes.  Désormais, le moteur de recherche est capable de comprendre ce que l’internaute désire précisément. Google Search est capable de lier « endroit » à « acheter » pour comprendre qu’il doit chercher un magasin vendant l’objet désiré – « Nexus 4 » – à proximité de là où est localisé l’internaute – « chez moi ».

2— La qualité du contenu prédomine sur les mots clés.   En ce sens Hummingbird analysera chaque mot clé inscrit dans la recherche pour ensuite consulter sa base de données pour classifier votre indice d’intention, et ce en plus de vous localiser. L’ensemble « match » de la requête permettra ensuite à Hummingbird de vous proposer un contenu qui pourra correspondre à vos attentes et ce en terme de contenu informationnel. Ce qui veut dire que le contenu qualitatif correspondant le mieux à la requête sera avantagé.

3— À priori rien ne change au niveau des points chauds SEO. L’algorithme du Page Rank et son son meilleur ami pertubateur l’AuthorRank seront encore utilisé et il fera partie de la recette qui comprend plus de 200 ingrédients. Ainsi, Google ne remet pas en question les améliorations qui étaient prédominantes avec ses algorithmes Pingouin et Panda ; c’est-à-dire d’avoir du contenu pertinent, original, mis à jour fréquemment, incluant des éléments de géolocalisation et surtout interagissant avec les médias sociaux (produits Google tels Google+, Google Places comptant à titre de mots compte double). Ce sont encore aujourd’hui des éléments capitaux à inclure dans une stratégie d’optimisation de contenu de site web.

Pour obtenir d’avantages de réponses à vos questions : All About the New Google “Hummingbird” Algorithm.

google hummingbird optimisation seo

Google Hummingbird le nouveau moteur est lancé

Posted by | Google Hummingbird, Moteur de recherche Google, Optimisation SEO, SEO | No Comments

Google Hummingbird est annoncé

À l’occasion de ses 15 ans et annoncée par Amit Singhal (l’une des têtes pensantes du moteur) il y a quelques jours Google lance une mise à jour majeure de son moteur.  Baptisé “Hummingbirg” ou “Colibri” pour sa précision et sa rapidité. Cette mise à jour touchera plus de 90 % des sites à l’échelle de la planète.  Hummingbird permettra à Google de mieux cerner et lier les mots d’une requête, afin de mieux comprendre le sens de l’ensemble.

Changement de philosophie avec Google Hummingbird

C’est un changement majeur de philosophie de la part de Google : on s’éloigne ainsi de l’optimisation par mots-clés, au profit de l’optimisation par contenu de qualité.  L’ère n’est plus celle de la recherche par mots-clés, mais celle de la recherche par entités…  Colibri, c’est un peu comme si on changeait le moteur d’une voiture, tandis que Panda et Penguin constituaient de petites opérations de maintenance (filtre à huile, vidange).

C’est en ce sens que Hummingbird peut avoir un impact sur les stratégies SEO actuelles. Il est encore tôt pour l’évaluer  de manière précise, mais on imagine que les sites avec des contenus éditoriaux riches et de qualité seront favorisés.

AuthorRank et Google Hummingbird

L’algorithme du Page Rank et son nouvel ami perturbateur l’AuthorRank seront encore utilisé et ils feront partie de la recette qui comprend plus de 200 ingrédients.  Ainsi, Google ne remet pas en question les améliorations qui étaient prédominantes avec ses algorithmes Pingouin et Panda ; c’est-à-dire d’avoir du contenu pertinent, original, mis à jour fréquemment, incluant des éléments de géolocalisation et surtout interagissant avec les médias sociaux (produits Google tels Google+, Google Places comptant à titre de mots compte double). Ce sont encore aujourd’hui des éléments capitaux à inclure dans une stratégie d’optimisation de contenu de site web. Mais dorénavant, Google Hummingbird s’attaque à cibler l’intention de recherche de l’internaute et non seulement l’évaluation des mots clés de façon indépendante des uns des autres. En ce qui concerne les interactions avec les médias sociaux, le nouvel algorithme s’intéresse maintenant à la popularité et surtout la crédibilité (AuthorRank) du contenu d’un site web, soit le sentiment d’engagement des internautes envers ce contenu et leur engouement à le partager sur les médias sociaux.

Ce nouvel algorithme est destiné à offrir plus de précision aux requêtes des internautes, et a, selon Google, déjà commencé à opérer en ce sens : Google Hummingbird est actif depuis le courant du mois d’août, et touche déjà 90% des recherches effectuées sur le moteur. Néanmoins, en pratique, il est désormais impossible d’effectuer des comparaisons avant/après pour déterminer de la pertinence nouvelle des résultats de recherche.

Par exemple, une requête du type « Quel est l’endroit le plus proche de chez moi pour acheter un Nexus 4 ? » se serait, avant Google Hummingbird, focalisée sur « acheter » et « Nexus 4 ». Désormais, le moteur de recherche est capable de comprendre ce que l’internaute désire précisément. Google Search est capable de lier « endroit » à « acheter » pour comprendre qu’il doit chercher un magasin vendant l’objet désiré – « Nexus 4 » – à proximité de là où est localisé l’internaute – « chez moi ».

Cet article vous est suggéré :  AuthorRank qu’est-ce que c’est? Le grand perturbateur

Cet article vous est suggéré :  3 stratégies et idées d’optimisation SEO rapide pour Google Hummingbird

Pour plus d’informations faites une recherche sur Google :  Cliquez ici