Festival cinéma du monde de Sherbrooke – 3e édition. Une programmation qui invite à vivre le cinéma autrement

Nous sommes très fier de pouvoir réaliser la publicité télévisuelle du Festival cinéma du Monde de Sherbrooke pour une deuxième année consécutive.

Sherbrooke, le 16 mars 2016 – La troisième édition du Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS) se tiendra du 5 au 10 avril prochains. Touchant 50 pays, la programmation de cette édition est un véritable instantané de l’émotion de la planète, qui appelle au dialogue sur le monde dans lequel on vit, celui que l’on critique, celui que l’on souhaite. Elle réunit 63 longs métrages de fiction, 18 longs métrages documentaires, une cinquantaine de courts métrages, ainsi que douze activités. Le FCMS se déploiera dans sept lieux de diffusion, soit La Maison du Cinéma, la Salle Le Tremplin, la Salle Alfred-DesRochers (Cégep de Sherbrooke), le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, le Théâtre Granada, Le Parvis – centre culturel et le Café-boutique Umano.

Le Festival accueillera plusieurs invités, artisans du cinéma, artistes et personnalités du milieu culturel, dont la réalisatrice Manon Barbeau et les réalisateurs Bernardo Arellano, Bachir Bensaddek et Stéphane Demoustier.

Ouverture et clôture FCMS 2016

Les festivités seront lancées avec le film La Tête haute, de Emmanuelle Bercot, un film poignant qui sera présenté le 5 avril à 19 h 30 à La Maison du Cinéma. Il sera précédé d’un 5 à 7 au Siboire Dépôt et suivi d’une soirée de fête à la Taverne américaine O’Chevreuil, à partir de 21 h. La Soirée d’ouverture est présentée par Radio-Canada.
Le 10 avril à 19 h 30, à La Maison du Cinéma, seront remis lors de la Cérémonie de clôture : les Prix Cercle d’or Meilleur long métrage de fiction, Meilleur documentaire, Meilleur court métrage de la région estrienne et le Prix Coup de cœur du public Radio-Canada. Le Festival se clôturera avec le rafraîchissant Les Héritiers, de Marie-Castille Mention-Schaar.


Compétition Festival du Cinéma du Monde de Sherbrooke 2016

Les courts métrages sélectionnés pour la compétition régionale sont : Déchiffrer le regard – Yves Harnois, de Jean-Benoît Baron; De front, de Mathieu Gagnon; Estrela d’Alma, de Fabio Dorea; La Grosse Classe, de Marie-Lou Béland et Le roi de la montagne, de Anh Minh Truong. Les jurés de la compétition régionale sont Sylvie Luce Bergeron, présidente du jury (présidente du Conseil de la culture de l’Estrie), Charles Fournier (responsable de la programmation socioculturelle de la Salle Le Tremplin) et Yanik Cloutier (compositeur de musique de films).

Les films en compétition pour le Cercle d’or Meilleur long métrage de fiction ont été sélectionnés par le comité de programmation films composé de Catherine Viau, directrice de la programmation films, avec la collaboration de Daniel Bertolino; Malika Bajjaje, cofondatrice et directrice générale du FCMS et Denis Hurtubise, cofondateur du FCMS et président de La Maison du Cinéma. Les films en compétition sont Bébé Tigre, de Cyprien Vial; Cemetery of Splendour, de Apichatpong Weerasethakul; Come To My Voice, de Hüseyin Karabey; Lazar, de Svetozar Ristovski et Trois fenêtres et une pendaison, de Isa Qosja. Tous les longs métrages documentaires de la programmation régulière sont en compétition pour le Cercle d’or Meilleur documentaire. Les jurés de la compétition internationale sont : Patricio Henríquez, président du jury (documentariste), Rachida Azdouz (spécialiste en relations interculturelles), Lise Bellehumeur (chef d’orchestre de l’Orchestre du Septième Art de Sherbrooke), Sylvie Luce Bergeron et Daniel Gaudreau (réalisateur et artiste 3D).

Tour d’horizon du cinéma mondial

Pour cette édition, le Festival met à l’honneur cinq pays pour explorer la diversité et la richesse du cinéma international : une immersion dans le cinéma allemand, en collaboration avec le Goethe Institut – Montréal, avec entre autres Oh Boy!, de Jan-Ole Gerster et Finsterworld, de Frauke Finsterwalder; un focus sur le cinéma suédois, en collaboration avec l’Ambassade de Suède, avec notamment Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence, de Roy Andersson et Call Girl, de Mikael Marcimain; lumière sur le cinéma français émergent, en collaboration avec UniFrance, qui propose les films Terre battue, de Stéphane Demoustier et Mange tes morts, de Jean-Charles Hue; d’inspirantes découvertes du cinéma mexicain, en collaboration avec le Consulat général du Mexique à Montréal qui offrira notamment le film El comienzo del tiempo, de Bernardo Arellano et la comédie Ella es Ramona, de Hugo Rodríguez, ainsi qu’un spécial cinéma colombien, en collaboration avec le Consulat général de Colombie à Montréal, qui mettra de l’avant Los Hongos, de Oscar Ruíz Navia et Gabo: The Creation of Gabriel García Márquez, de Justin Webster.
Le FCMS offrira un véritable tour du monde avec des films d’une qualité notable, tel Mia Madre, de Nanni Moretti (Italie, France); Au-delà des collines, de Cristian Mungiu (Roumanie, France, Belgique); Court, de Chaitanya Tamhane (Inde); Ixcanul, de Jayro Bustamante (France, Guatemala); Le Fils de Saul; de László Nemes (Hongrie); Rams, de Grímur Hákonarson (Islande); Taxi Téhéran, de Jafar Panahi (Iran), Le bouton de nacre, de Patrico Guzmán (France, Chili, Espagne); Chevalier, de Athina Rachel Tsangari (Grèce); Soleil de Plomb, de Dalibor Matanić (Croatie, Slovénie, Serbie); Baires, de Marcelo Páez Cubells (Argentine) et Les Chevaliers blancs, de Joachim Lafosse (France).

 

Le cinéma d’ici

La relève cinématographique estrienne est active et talentueuse et le FCMS souhaite la mettre en lumière en offrant un programme de courts métrages le dimanche 10 avril à 10 h à La Maison du Cinéma. Ce bloc réunira les cinq films de la compétition régionale, une sélection des meilleurs films du Kino Kab’ Sherbrooke et du Kino Kab’ jeunesse et quelques films récompensés du Bishop’s University Film Festival 2016 (BUFF Challenge).

La créativité des étudiants de niveau secondaire de Sherbrooke sera aussi mise de l’avant, le jeudi 7 avril à 18 h 30, au Théâtre Granada, avec la projection des films finalistes du Concours Pocket film – Tournoi des écoles, lors de l’événement Ciné-Expérience.

Le bloc de courts métrages Regards sur la Louisiane mettra l’emphase sur le point de vue d’étudiants du Cégep de Sherbrooke sur la Louisiane dans une projection le jeudi 7 avril à 19 h à la Salle Alfred-DesRochers.

Dans la section Le Québec inspiré…, présentée en complicité avec La Fabrique Culturelle, des documentaires québécois seront aussi présentés, Le 186, pour la mémoire, de Martin Leclerc et Pipelines, pouvoir et démocratie, de Olivier D. Asselin, ainsi que le long métrage de fiction Montréal la blanche, de Bachir Bensaddek.
Le Wapikoni Mobile, studio ambulant de formation et de création audiovisuelle qui valorise le cinéma réalisé par des jeunes cinéastes des Premières Nations, fera aussi son entrée au Festival. Avec des projections d’une sélection de courts métrages le vendredi 8 avril et le samedi 9 avril à la Salle Le Tremplin, l’expérience Wapikoni Mobile se déploiera également en plusieurs activités et proposera un 5 à 7 en compagnie de Manon Barbeau le vendredi et des visites guidées de la roulotte Wapikoni, installée devant la Salle Le Tremplin.

 

Cinéma en famille

Les petits et les plus grands trouveront également leur émerveillement avec le volet Cinéma en famille, présenté par Télé-Québec, qui propose le samedi et le dimanche des œuvres diversifiées tel le magnifique Iqbal, histoire d’un enfant qui n’avait pas peur, de Babak Payami et Michel Fuzellier, l’émouvant Les oiseaux de passage, de Olivier Ringer et Yves Ringer. Les clins d’œil du Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM) proposeront cette année Brendan et le Secret de Kells, de Tomm Moore et Max’s Movie, de Roberto Duarte.

 

Des activités pour tous

Le Festival cinéma du monde de Sherbrooke propose encore une fois cette année une diversité d’activités brodées autour des films.

Le jeudi 7 avril, au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, un Ciné-Débat autour de la thématique du féminisme pluriel sera présenté. La projection du film La révolution des femmes, de Feriel Ben Mahmoud sera suivie d’une table ronde d’experts et d’un débat ouvert sur le public.

Le Ciné-Visions, qui présente les cinémas émergents d’ici et d’ailleurs, se tiendra à la Salle Alfred-DesRochers et mettra en vedette le film Bébé Tigre, de Cyprien Vial, qui sera suivi d’un atelier interactif avec la Régie du cinéma.

Le Ciné-Expérience sera l’occasion de profiter d’un spectacle musical et multimédia dans le décor somptueux du Théâtre Granada. Le spectacle sera précédé de la projection des films finalistes du Concours Pocket film – Tournoi des écoles.

Le Ciné-Rue sera de retour sur la rue Wellington Nord, face à l’hôtel de ville, pour une projection familiale gratuite en plein air, avec le film Le Chat du Rabbin, de Joann Sfar et Antoine Delesvaux.

Le Ciné-Brunch sera l’occasion d’échanger autour de la question de l’intégration et du rapport intergénérationnel suite à la projection du film Fatima, de Philippe Faucon, au Parvis – centre culturel.

Une table ronde sur la réalité du cinéma en région suivi d’un dîner-réseautage sera proposée au Bistro Kapzak, le samedi 9 avril, dès 10 h 30.

Une conférence sur les effets spéciaux aura lieu le samedi à 15 h à La Maison du Cinéma, avec Daniel Gaudreau, spécialiste des effets visuels ayant notamment travaillé sur les films Iron Man et Now you see me.

Enfin, tout au long du Festival, une exposition sur les 120 ans du cinéma à Sherbrooke sera présentée au Café-boutique Umano.

 

Billetterie

Pour sa troisième édition, le FCMS propose une nouvelle formule pour sa billetterie : un passeport régulier au coût de
55 $ (en prévente jusqu’au 31 mars à 50 $) et un passeport privilège pour les étudiants, les gens âgés de 25 ans et moins et de 65 ans et plus, au coût de 40 $ (en prévente jusqu’au 31 mars à 35 $).

Tous les détails de la billetterie et des points de vente sont disponibles au fcms.ca.

Le Festival cinéma du monde de Sherbrooke tient à remercier la Ville de Sherbrooke, Patrimoine canadien, Radio-Canada, La Maison du Cinéma, le Festival des traditions du monde de Sherbrooke, Bell Média, Destination Sherbrooke et tous ses partenaires et collaborateurs. Le FCMS tient également à remercier les distributeurs des films présentés.

La population est invitée à découvrir la programmation complète sur le site Internet au fcms.ca, ainsi qu’à consulter les dernières nouvelles et les concours sur sa page Facebook (facebook.com/festivalcinemadumonde).

Laissez une réponse